05 Le bouquetin

1/2

04

Identification:

Le bouquetin est une lointain cousin de la chèvre avec laquelle il peut ce croiser. Il la dépasse pourtant en taille et en puissance. Cet ongulé robuste est adapté à la montagne avec ses pattes puissantes et ses larges sabots qui peuvent d'écarter et dont l'épais coussinet joue un rôle antidérapant et amortisseur. Sa fourrure épaisse est d'un brun-beige, plus sombre en hiver. Les femelles (étagnes) sont plus petites, plus claires et portent des cornes nettement plus courtes que les mâles (boucs), chez qui elles peuvent atteindre un mètre et peser jusqu'à 5 kg. La livrée des cabris est d'un beige encore plus. clair.​

Habitat:

Le bouquetin habite typiquement la haute montagne, avec une préférence pour les pelouses ouvertes et espacées, les parois rocheuse et les éboulis. Il gagne toutefois des altitudes inférieures en hiver et vient parfois se réfugier presque au fonds des vallées, les forêts claires ou en lisière. Les flancs exposés au sud, plus vite déneigés, sont alors recherchés, le bouquetin étant moins à l'aise sur la neige que le chamois.

Répartition:

Le bouquetins avait pratiquement disparu d'Europe au début du 19e siècle. Dans la vallée du Rhône, les derniers bouquetins ont été signalés en 1862, dans la région d'Arolla. Cet ongulé colonise à ce jour la majeure partie des hauts massifs de notre région, jusqu’à une altitude de 3500 m. En Valais, les effectifs estimés d'après des comptages annuels précis atteignent 3500 à 400 individus.​

06

© 2019  Swin Golf Nax SA, Case postale 44, 1973 Nax          info@swingolf-nax.ch          +41 (0)27 565 14 14

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram